NERF VAGUE - Système nerveux / Intestins



Le système nerveux autonome est une partie du système nerveux périphérique.

Il se divise en deux parties : - Le système nerveux sympathique

- Le système nerveux parasympathique



Le système nerveux sympathique prépare l’organisme à l’activité physique ou intellectuelle. Devant un stress important, il orchestre la réponse de fuite ou de lutte.

Dilatation des bronches, accélération le l’activité cardiaque et respiratoire, dilatation des pupilles, augmentation de la sécrétion de la sueur et la tension artérielle.

Mais il diminue l’activité digestive. Il est associé à l’activité de deux neurones : l’adrénaline et la noradrénaline


Le système nerveux parasympathique amène à un ralentissement général des fonctions de l’organisme afin de conserver l’énergie. Ce qui était augmenté, dilaté ou accéléré par le système nerveux sympathique est ici, diminué, contracté et ralenti . Il n’y a que la digestion et l’appétit sexuel qui soient favorisé par le SN parasympathique . Il est associé à un neurotransmetteur : l’acétylcholine.


Il y a environ 100 milliards de neurones dans le cerveau humain

L'intestin contient 500 millions de neurones, qui sont connectés à notre cerveau par les nerfs de votre système nerveux.


Le nerf vague est l'un des plus gros nerfs qui relient notre intestin et notre cerveau. Il envoie des signaux dans les deux sens.

Il régule le système nerveux; innervant les organes allant du cœur au tractus gastro-intestinal. Le tonus vagal plus fort a été associé à une meilleure santé dans de nombreux cas et la dérégulation de ce nerf peut jouer un rôle dans presque toutes les maladies majeures.


Les neurotransmetteurs produits dans le cerveau contrôlent les sentiments et les émotions. Par exemple, l​a sérotonine contribue au sentiment de ​plaisir. Elle est également produit​e ​par ​nos​ cellules intestinales et les milliards de microbes qui y vivent. ​Nos ​microbes intestinaux produisent ​un autre neurotransmetteur​; l'​acide gamma-aminobutyrique (GABA)​​, qui aide à contrôler les sentiments de peur et d'anxiété​.​



Activation du nerf vague pour stimuler le parasympathique

I - Manger en pleine conscience. Savourez

Ce n'est pas seulement ce que nous mangeons qui aide à améliorer la digestion, notre façon de manger joue un rôle très important. Mâchez les aliments jusqu'à ce qu'ils soient liquéfiés avant de les avaler.


Fermez les yeux, prenez une respiration profonde, puis expirer par le nez et rentrez dans la saveur du produit, demandez vous s'il semble sain, si vous reconnaissez sa nature et son naturel.


Ouvrez les yeux, regardez sa couleur, sa texture, est ce qu'il a l'air lourd ou léger. Goutez un tout petit bout . Observez ce que vous ressentez sur la langue, dans les joues. ce que sa saveur évoque.

II - Respirez profondément

Une respiration lente et profonde activera le nerf vague. La digestion ne peut se produire que dans la tranquillité. La plupart des gens prennent 10 à 15 respirations par minute. Ralentissez et prenez 6 respirations par minute et videz bien vos poumons à chaque expiration.


III - Prenez une douche froide.

Eclaboussez-vous le visage d'eau froide à la fin de votre douche. Cela peut sembler contre-intuitif, mais l'exposition à des températures plus froides améliore votre réponse au stress, renforce le système immunitaire et aide à réduire l'anxiété. (l'Hormèse)


IV - Chantez, fredonnez, faites du bruit.

Cela stimulera le nerf vague en activant les muscles du fond de la gorge et les cordes vocales connectées au nerf.



V - Méditation et yoga

La méditation et le yoga intègrent la respiration qui stimule le nerf vague, réduit le l'anxiété. Le yoga aide à réduire le stress et à améliorer l'humeur. De plus, le yoga augmente le GABA, un neurotransmetteur dans votre cerveau, en stimulant les fibres nerveuses vagales.


VI - Bouger

L'exercice doux stimule le système digestif et donc le nerf vague. De plus, il stimule la circulation de la lymphe dans notre corps et l'élimination des déchet.



VII - Acupuncture et massages

Certains points d'acupuncture sont connus pour améliorer la fonction vagale, en particulier l'oreille. Masser des parties spécifiques du corps, en particulier les pieds ou le sinus carotidien (côté droit du cou), aide à abaisser la fréquence cardiaque et la tension artérielle, ce qui améliore la fonction vagale.





 

Probiotiques, prébiotiques et axe intestin-cerveau.



L'intestin et les microbes intestinaux jouent également un rôle important dans le système immunitaire et l'inflammation.


Le microbiote intestinal produit notamment des acides gras à chaîne courte (AGCC) tels que le butyrate, le propionate et l'acétate en digérant les fibres. Les AGCC affectent la fonction cérébrale de plusieurs manières, telles que la réduction de l'appétit.


Les bactéries intestinales affectent la santé du cerveau.

Les probiotiques sont des bactéries vivantes bénéfiques pour la santé. Les probiotiques qui affectent le cerveau sont souvent appelés « psychobiotiques », leur efficacité a été démontré pour lutter contre le stress et l'anxiété.


Les prébiotiques, qui sont généralement des fibres fermentées par vos bactéries intestinales, peuvent également affecter la santé du cerveau.


Quelques groupes d'aliments sont particulièrement bénéfiques pour l'axe intestin-cerveau.

Parmi les plus importants :

Graisses oméga-3 : Ces graisses se trouvent dans les poissons gras et aussi en grande quantité dans le cerveau humain. Des études chez l'homme et l'animal montrent que les oméga-3 peuvent augmenter les bonnes bactéries dans l'intestin et réduire le risque de troubles cérébraux.


Aliments fermentés : le yaourt, le kéfir, la choucroute et le fromage contiennent tous des microbes sains tels que les bactéries lactiques. Il a été démontré que les aliments fermentés modifient l'activité cérébrale.


Aliments riches en fibres : les grains entiers, les noix, les graines, les fruits et les légumes contiennent tous des fibres prébiotiques qui sont bonnes pour les bactéries intestinales.


Aliments riches en polyphénols : le cacao, le thé vert, l'huile d'olive et le café contiennent tous des polyphénols, qui sont des produits chimiques végétaux qui sont digérés par vos bactéries intestinales. Les polyphénols augmentent les bactéries intestinales saines et peuvent améliorer la cognition.


Aliments riches en tryptophane :

Le tryptophane est un acide aminé qui est converti en sérotonine, un neurotransmetteur. Les aliments riches en tryptophane comprennent la dinde, les œufs, le riz complet, le fromage.

Riz complet Umile. La meilleure qualité de riz qui soit




 

Catherine Piault

Sources :

Études du système nerveux autonome dans le syndrome de stress post-traumatique (en anglais)


Acides gras intestinaux à chaîne courte et leur lien avec l'alimentation et la santé humaine (en anglais)


Axe cerveau-intestin ; dépression > microbiote > probiotiques > psychobiotique > stress.